PETITES HISTOIRES HUMOURISTIQUES, HISTOIRE DE SE DISTRAIRE UN PEU

27 juillet 2011

HISTOIRES AMUSANTES HISTOIRE DE SE DISTRAIRE UN PEU

Les vacances pour tout le monde... Nous espèrons vous retrouver tous à la rentrée.

 

En attendant des petites histoires amusantes :

Blague des deux belges à la pêche

 C’est deux Belges qui partent à la pêche en barque.

Pendant la partie de pêche, le premier dit :
- Cet endroit regorge de poissons ! On devrait faire une croix dans le fond de la barque pour marquer le coin ! Comme ça la prochaine fois on revient au même endroit !
Le deuxième belge :
- Tu es bête où quoi ? On aura peut être pas la même barque la prochaine fois !

 

Phrase drole avec deux poissons

 Deux poissons nagent dans un bocal. Soudain l’un percute l’autre.

- Pardon monsieur, j’avais de l’eau dans les yeux !!!

 

Blague de perroquet

 Une dame passe devant une animalerie et un perroquet dit :
- Grosse put* !
Alors la dame est gênée, va voir le vendeur et lui explique. Quelques minutes plus tard le vendeur peint le perroquet en noir !
Le lendemain la dame repasse devant cette animalerie, mais l’animal ne dit plus rien. La dame va voir le perroquet et dit :
- A, tu dis plus rien là !
Et le perroquet répond:
- Quand je suis en smoking, je ne parle pas aux put*s !

 

Blague d’aquarium…

 Un poisson dit a un autre poisson:

- Alors, ton examen tu la réussi ?

Le poisson répond:- Non, je suis dégouté…

Le premier reprend:

- Perds pas espoir, tu vas peut être te faire repêcher !!!

 

 Roger se balade avec sa vache

A la campagne, Roger se balade avec sa vache.
Il rencontre Raymond :
- Salut Roger, qu’est-ce que tu fais avec ta vache?
- Bah, je la mène au taureau.
- C’est pas ton père qui fait ça d’habitude ?
- Si, mais là, c’est le taureau.

 

Posté par rirestoujours à 09:16 - HISTOIRES DROLES - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Une vieille demoiselle...

    ...se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise.
    Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement :

    - Veuillez, s'il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge afin qu'elle entre en jouissance immédiate !

    On n'a toujours pas rattrapé la vieille demoiselle...

    Bisous et bon Cremerdi

    Posté par H-IL, 27 juillet 2011 à 10:56

Poster un commentaire